• .

     

    .

     

    Vous découvrirez ici des animaux de toutes sortes, vertébrés ou non, à poils, à plumes, à écailles, depuis les insectes et les mollusques bivalves jusqu'aux grands mammifères, des animaux existants ou disparus... cette rubrique, ouverte il y a 13 ans, est à ce jour la plus fournie du site.


    votre commentaire
  •  

    Ceci ressemble à un banal escargot... mais ce n'en est pas un, du moins pas du genre que nous connaissons en France ! Il s'agit d'une achatine (prononcer aka-), le plus grand gastéropode terrestre vivant : cet animal peut mesurer entre 20 et 30 cm de long ! L'achatine vit dans les régions tropicales, en Afrique dont elle est originaire, mais aussi en Asie et dans les îles du Pacifique ou de l'Océan Indien (Réunion) où elle a été introduite. On la trouve partout où règne une végétation luxuriante, aussi bien dans les espaces cultivés que naturels. L'achatine se manifeste particulièrement la nuit ou après les pluies abondantes. Cet invertébré vorace, surnommé selon les régions "escargot tigre" ou "escargot peste", peut manger toutes sortes de végétaux ou de détritus. Il est considéré comme un véritable fléau étant donné les ravages dont il est capable.

    Pour le scrabbleur, ACHATINE (entrée dans la dernière édition de l'ODS) a pour anagramme CHATAINE, ENTACHAI et ETANCHAI.


    1 commentaire
  •  

    L'aeschne est une grande libellule parée de couleurs vives, à l'abdomen cylindrique, au vol puissant, répandue en Europe et en Amérique du Nord. Comme tous les insectes de l'ordre des odonates, ses larves sont aquatiques et carnassières. L'aeschne vit le plus souvent isolée et défend fermement son territoire de chasse. Il en existe plusieurs espèces : l'aeschne des joncs, la bleue, la mixte, la printanière... 

    Pour le scrabbleur : notez que les anagrammes sont nombreuses... au singulier, ACHÉENS, ACHÈNES, ENSACHE ; au pluriel : CHASSÉEN, ENCHÂSSE, ENSACHES. L'embarras du choix !


    1 commentaire
  •  

    L'agami est un oiseau des forêts d'Amérique du Sud, on le rencontre plus particulièrement en Amazonie. Il est également appelé "oiseau-trompette" étant donné son cri retentissant. Il peut mesurer une soixantaine de centimètres de haut, et peser un kilo et demi. Peu doué pour le vol, il est cependant réputé intelligent et les Indiens l'apprivoisent pour garder la volaille des basses-cours... et faire rentrer poules et coqs dans le poulailler ! Malheureusement la chasse l'a fait disparaître de certaines régions, côtières notamment.

    Scrabbleurs, pensez que l'on peut lui rajouter un E pour former AGAMIE (reproduction asexuée), et sachez qu'il ne doit pas être confondu avec l' AGAME (agamidé) qui est quant à lui un lézard.


    votre commentaire
  •  

    Un agouti est un rongeur d'Amérique latine à la robe brune, de la taille d'un gros cobaye. Ses pattes sont minces et longues, ce qui lui permet de courir rapidement. Cet animal vit en troupeaux dans les forêts humides et il se nourrit de feuilles, fruits et racines. On l'apprivoise facilement, mais il cause des dégâts dans les cultures et il est donc pourchassé, d'autant que sa chair est appréciée.

    Agouti est un mot guarani.

    Le mot a pour seule anagramme GOÛTAI. Au pluriel, notre rongeur ne permet de scrabbler que sur un N (TAGUIONS) et un T (GOUTTAIS).


    votre commentaire
  •  

    L'alouate (comme l'ouarine) est un singe hurleur de grande taille - de la famille des cébidés -  ainsi surnommé en raison de la puissance de ses cris qui lui servent à délimiter son territoire. On le rencontre en Amérique Latine, en particulier dans le nord de l'Amérique du Sud. Une belle barbe lui recouvre le menton. Il se nourrit de feuilles et de fruits, et passe l'essentiel de son temps sur les arbres. Grâce notamment à sa queue préhensile, il est très agile et c'est aussi un bon sauteur. Les alouates vivent généralement en petits groupes.

    Au scrabble, alouate est un mot qu'il convient de connaître d'autant plus qu'il n'a pas d'anagramme, ni au singulier, ni au pluriel. Outre sur un S, ce mot de 7 lettres ne scrabble que sur un I (ALAOUITE) et un R (AURÉOLÂT). Il faut aussi penser à ce mot en rallonge sur LOUÂTES.


    votre commentaire
  •  

    L'alyte (n.m.) est un petit batracien de 5 cm maximum, également connu sous le nom de "crapaud accoucheur". En effet, le mâle a la particularité d'aider la femelle à expulser ses oeufs. Il enroule les chapelets d'oeufs autour de ses pattes postérieures et les garde jusqu'à l'éclosion en les humectant de temps en temps. Les mâles (qui sont plus petits que les femelles) peuvent ainsi porter des oeufs entre mars et août. Pour attirer la femelle, le mâle chante un peu à la manière du hibou... l'accouplement se fait toujours sur la terre ferme. L'alyte vit de préférence dans des zones ensoleillées, toujours à proximité d'un point d'eau. Ce batracien se nourrit presque exclusivement d'insectes.

    Le mot vient du grec alutos "qu'on ne peut délier".

    Pour le scrabbleur un mot de 5 lettres fort utile comprenant un Y... qui peut s'avérer très cher (LAYE + T)

     


    votre commentaire
  •  

    L'amadine (n.f.) est un petit passereau africain. Le mâle est reconnaissable à sa gorge marquée de rouge, d'où son surnom de "cou-coupé". Cependant il existe aussi une espèce un peu différente nommée "amandine à tête rouge" où là encore seul le mâle possède une tête effectivement de cette couleur. Cet oiseau de la famille des plocéidés est résistant aux basses températures et il est souvent élevé en cage. A l'état sauvage, les amadines se déplacent par groupes de dix à quarante individus. La nidification s'effectue dans un arbre ou un buisson d'où les jeunes sortent au bout de 25 jours.

    Le mot vient du grec ama "ensemble" et dinos "tournoiement".

    Pour les scrabbleurs, AMADINE est une anagramme intéressante de ADAMIEN ou AMENDAI, et aussi, au pluriel, de DÉSAMINA (v.t. priver une molécule de son groupe amine). Il ne doit pas être confondu avec son cousin AMIDINE (composé dérivant des amides).


    votre commentaire
  •  

    Ce curieux poisson, qui vit dans les fleuves d'Amérique tropicale, s'appelle un anableps. On le surnomme "quatre-yeux"... en réalité il n'en possède que deux, mais qui sont divisés en deux hémisphères dont l'un est saillant et adapté à la vision dans l'air. Cette particularité permet à l'anableps de voir en même temps ce qui se passe au-dessous et au-dessus de l'eau. Mais ce téléostéen à la tête aplatie possède une autre bizarrerie : une grande écaille placée contre l'organe phallique et qui oriente celui-ci soit vers la droite, soit vers la gauche selon les individus. Ainsi un mâle orienté "à droite" ne pourra s'accoupler qu'avec une femelle orientée "à gauche" (et vice-versa) !

    Le nom de ce poisson nous vient du grec anablépô "regarder vers le haut".

    Un fort joli mot de huit lettres (sans anagramme) pour les scrabbleurs, qui éviteront de jouer un "pansable" bien tentant mais non valable. Ce mot ne permet aucun 8+1 et un seul 8+2 : INCAPABLES.


    votre commentaire
  •  

    L'anhinga est un oiseau aquatique d'Amérique tropicale voisin du cormoran. Il est reconnaissable à son plumage sombre, son long cou et sa tête fine au bec acéré. Sa morphologie et sa façon de nager (où seul son cou émerge de l'eau), lui ont valu le surnom d' "oiseau-serpent". Très bon plongeur, cet oiseau se nourrit de poissons et d'amphibiens. Outre l'Amérique, on trouve certaines espèces en Afrique, Asie et Australie.

    Le nom de notre oiseau est d'origine tupi (Brésil), il signifie oiseau-serpent ou oiseau-diable.

    Le mot ANHINGA, entré dans la 5ème édition de l'ODS, ne possède pas d'anagramme au singulier ni au pluriel. Il n'offre aucun scrabble sur une lettre d'appui hormis son pluriel, ne permet aucun double appui en 7+2 et seulement 4 rajouts en triple appui : CHAGRINANT, PHALANGIEN, PHALANGINE et SHANGHAÏEN.


    votre commentaire
  •  

    Ne faites pas de cauchemars... quoique ! La "chose" ci-dessus n'est autre qu'une anobie, coléoptère de quelques millimètres portant également le nom de vrillette... Cet insecte est un parasite du bois. Il s'attaque aux parties tendres des troncs d'arbre coupés ou morts qu'il rend vermoulues. Mais charpentes et planchers ne sont pas épargnés et une espèce comme la petite vrillette s'attaque même aux meubles de nos maisons. Les anobies ne vivent que quelques semaines, mais durant ce laps de temps ces coléoptères doivent se reproduire, et donc bien sûr ils recherchent l'âme soeur... pour cela, ils donnent des coups de tête dans les parois des galeries;  le plus surprenant est que ces percussions sont bien audibles, ce qui a donné à ces xylophages (plus précisément, les grosses vrillettes) le surnom d' "horloges de la mort" !

    Le mot anobie a été formé avec le préfixe an- (privatif) et le suffixe -bie (bios, vie), donc littéralement "sans vie"...

    Pour les scrabbleurs : aucune anagramme ni pour ANOBIE, ni pour VRILLETTE au singulier comme au pluriel. Notez cependant que ANOBIES permet de jolis scrabbles sur une lettre d'appui, parmi lesquels ANABIOSE, BOCAINES, BÉGONIAS, ANOBLIES, AMBOINES, BORAINES, ANTÉBOIS, BOTANISE, OBVENAIS... excusez du peu ! Enfin, la famille à laquelle appartiennent ces coléoptères a fait son entrée dans l'ODS 5 : on peut donc jouer sans risque le mot ANOBIIDÉ.


    votre commentaire
  •  

    Un anomala est un scarabée cosmopolite de coloration métallique. Une de ses espèces, anomala vitis, est nuisible à la vigne.

    Le mot est dérivé du grec anômalos "inégal", "irrégulier". On retrouve cette racine dans anomalie mais aussi dans d'autres mots moins usités tels anomal(e) (hors normes), anomalon (fragment de noyau atomique), anomalure (rongeur)...

    Pour le scrabbleur : ce mot de 7 lettres est un des rares comportant 3 fois la lettre A. Il peut se décomposer en ANOMAL + A. Il ne scrabble que sur un S pour le mettre au pluriel et ne permet aucun scrabble de 9 lettres en double appui. Seuls quatre 7 + 3 sont possibles à partir de ce tirage : AMMONIACAL, AMALGAMONS, MALAXATION et PARANORMAL.


    votre commentaire
  •  

    L'arapaïma est le plus grand poisson d'eau douce connu. Il peut atteindre plus de deux mètres de long (parfois trois) et peser plus de 200 kilos... ce téléostéen habite les eaux calmes et peu profondes d'Amérique du Sud et se nourrit surtout de proies vivantes (poissons, crustacés). Il est en outre capable de résister aux morsures des piranhas (ses écailles intéressent les chercheurs pour ses capacités protectrices). L'arapaïma est doté d'une vessie natatoire qui lui permet de respirer en surface. Sa chair est très appréciée, et il peut être conservé salé ou séché. Il est connu au Pérou sous le nom de paiche.

    Le nom de ce poisson vient d'une langue amérindienne.

    Pour le scrabbleur : ce mot entré dans l'ODS 6, est un des 12 mots de moins de 9 lettres comportant quatre A. Pas de rajout possible en 8+1 hormis son pluriel, et sinon son rajout le plus court en multiple appui nécessite 5 lettres pour former PARAPHARMACIE... il faut y croire ! Notons que son synonyme PAICHE (qui a pour anagramme... PÊCHAI) était également entré dans la sixième édition de l'ODS.


    votre commentaire
  •  

    L'argiope (nom féminin) est une grande araignée que l'on peut trouver dans les herbes hautes. On la repère facilement grâce à ses couleurs vives (du moins pour la femelle), comme l'argiope fasciée (appelée aussi argiope frelon) aux bandes noires et jaunes, que l'on voit sur la photo ci-dessus. Elle a une façon très particulière de tisser sa toile, en faisant un dessin en zigzag, ce qui la rend plus résistante. Elle mange toutes sortes d'insectes qui se retrouvent piégés : sauterelles, mouches, abeilles... 

    Le mot est dérivé du grec argos "brillant".

    Pour le scrabble, il faut savoir que ce mot possède une anagramme uniquement lorsqu'il est au pluriel : PRAGOISE (pragois,e ou praguois,e : de Prague). Il permet sept scrabbles de huit lettres sur cinq lettres d'appui, parmi lesquels PROGÉRIA (maladie génétique), PARIGOTE et POIVRAGE.


    votre commentaire
  •  

    Ne vous y trompez pas, la forme étrange que vous voyez sur la photo ci-dessus est bien un animal. Il s'agit d'une ascidie, invertébré tunicier de l'embranchement des chordés. Une des singularités des ascidies est que leurs larves portent une sorte de colonne vertébrale qui disparaît avec le temps; elles sont donc très proches des vertébrés. D'autre part, c'est le seul animal dont le corps est partiellement constitué de cellulose. Les ascidies, qui sont hermaphrodites, peuvent vivre soit en colonies, soit solitairement. Elles vivent la plupart du temps fixées sur les rochers ou les fonds littoraux. Il en existe plus de 2000 espèces, réparties dans toutes les mers du monde.

    Le mot ascidie vient du grec askidion, "petite outre", en référence à la forme de l'animal.

    Pour les scrabbleurs, il faut savoir que ASCIDIE n'a pas d'anagramme. Parmi les 9 scrabbles possibles sur une lettre d'appui, notez BIACIDES sur un B (ou DIACIDES sur un D), et SCHEIDAI (v.t.) sur un H.


    votre commentaire
  •  

    L'aselle (n.m.) est un crustacé isopode d'eau douce. Son corps est allongé et aplati, et sa tête porte deux longues antennes. Son habitat le plus commun se trouve dans les fonds caillouteux des cours d'eau à faible courant, mais on peut aussi en rencontrer dans les lacs ou les étangs. L'aselle est un charognard qui se nourrit des débris végétaux ou animaux. L'activité de ce crustacé est plutôt nocturne, du reste il fuit la lumière... Certaines espèces sont menacées du fait de la pollution. Le mot aselle vient du latin asellus "poisson de mer" (ce qui est un poil bizarre s'agissant d'un crustacé d'eau douce...). 

    Pour les scrabbleurs, ce mot possède une anagramme lorsqu'il est au singulier : ALLEES. Par contre au pluriel il constitue un scrabble unique, qui peut coûter cher si on le loupe ! A moins que l'on ne puisse scrabbler sur une lettre d'appui, comme un B - qui peut aussi servir de rallonge - pour BASELLES ou SABELLES, un D pour DESSELLA, un G pour SELLAGES, un I pour AISSELLE, ou un P pour PELLASSE. Les autres possibilités sont toutes des formes conjuguées du verbe SELLER.


    votre commentaire
  •  

    L'astrild est un passereau originaire des régions chaudes d'Afrique, appartenant à la famille des estrildidés. Ce petit oiseau granivore et insectivore, vif et robuste, possède plumage généralement gris-brun et un bec vivement coloré. Il est notamment recherché en tant qu'oiseau de cage, du fait de sa facilité d'adaptation.

    Pour le scrabbleur : le mot ASTRILD n'a pas d'anagramme ; outre sur un S pour le mettre au pluriel, il ne permet qu'un seul mot de 8 lettres en 7+1 : STRIDULA (v.t.).


    votre commentaire
  •  

    L'axolotl est un amphibien urodèle du Mexique, qui peut se reproduire à l'état larvaire sans jamais acquérir la forme adulte; autrement dit, nous sommes en présence d'une néoténie... Cependant dans certaines conditions exceptionnelles, il lui est possible de quitter la forme larvaire et d'évoluer (tel un pokémon) en une sorte de salamandre... cette particularité provient d'une malformation thyroïdienne. Mais l'axolotl est aussi un animal exceptionnel pour une autre raison : grâce à un gène particulier, il est capable de régénérer un organe endommagé ou détruit (membres, oeil, fragment de cerveau...). Et si l'avenir de la médecine passait par l'étude des incroyables facultés de cet animal pourtant fort peu séduisant ?

    AXOLOTL est un mot nahuatl (aztèque) signifiant littéralement "chien d'eau". 

    Voilà un mot qui peut faire très mal au scrabble... si vous ne le voyez pas vous pourrez peut-être sauver quelques (petits) meubles avec TAXOL (substance extraite de l'if).


    votre commentaire
  •  

    La badèche est un poisson très proche du mérou (on la surnomme d'ailleurs "mérou rayé") que l'on rencontre en Méditerranée et dans les zones chaudes de l'Atlantique. Son dos et ses flancs sont d'un brun sombre. Ce téléostéen qui appartient à la famille des serranidés, vit solitairement dans les cavités rocheuses des fonds accidentés littoraux. Armée d'une mâchoire inférieure proéminente, la badèche se nourrit de poissons, mollusques et crustacés; elle se laisse approcher facilement.

    Le mot nous vient du portugais badejo. 

    Pour le scrabble il faut savoir qu'il est l'anagramme de DÉBÂCHE.


    votre commentaire
  •  

    Le baribal est un ours noir d'Amérique du Nord. Ce plantigrade de petite taille (90 cm au garrot) mais pouvant tout de même peser jusqu'à 300 kilos, possède un museau est long et pointu. Il est moins agressif et beaucoup plus sociable que d'autres ours comme le grizzli. Par ailleurs, il sait très bien grimper aux arbres. Il se nourrit de noix et autres fruits ainsi que d'insectes et de poissons (truite, saumon).

    Pour les scrabbleurs : le pluriel est BARIBALS. Il faut savoir aussi que ce mot scrabble sur un T pour faire BARBITAL, dont le pluriel est également en -als, ou sur un M pour BRIMBALA... et bien sûr n'oubliez pas SCRABBLAI, entre autres doubles appuis.


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique