• BIARRITZ, C'EST FINI !

    Le 9 ème festival de Scrabble de Biarritz a rendu son verdict... victoire dans le tournoi d'ouverture (3 mn par coup) pour Franck Maniquant, également vainqueur des paires avec Philippe Soulier; les parties originales pour la jeune Eugénie Michel (qui a remporté en 2008 le festival de Vichy), nouveau sacre en blitz (1 mn par coup) pour le surdoué Antonin Michel (aucun lien de parenté entre eux); et enfin triomphe dans l'épreuve reine en partie semi-rapides (2 mn par coup) pour ce très grand champion qu'est Etienne Budry. Confirmation de nouveaux talents : les "futurs ex 3ème série" Christian Mouendengo Durnel et Sullivan Delanoë terminent respectivement 16ème et 17ème de cette dernière compétition. Un retour sympathique et talentueux : Jean-François Deron, toujours la grande classe... en ce qui me concerne, ce festival fut avant tout l'occasion de retrouver quelques amis, pour moi qui fait très peu de tournois. Je termine les paires en 4 ème position, associé à ma pote Anne-Chantal Bourlon, et je termine 9ème du blitz ainsi que du tournoi final, qui comptait 24 joueurs de première série, en majorité des "supers" classés 1A. Un plateau beaucoup plus relevé que celui de l'année dernière, puisque la plupart des meilleurs joueurs français étaient présents. Deux ou trois grosses bévues (mais qui n'en fait pas ?) m'ont coûté quelques petites places dans ces deux derniers tournois. En particulier, rendre un bulletin à 13 points quand on a trouvé tout de suite un coup à 28, c'est quand même très fort ! Mais bon, vu la concurrence, je suis quand même heureux de rentrer chaque fois dans les 10 premiers ! Parmi les coups marquants des tournois auxquels j'ai participé : deux "neuf lettres" au cours de la même partie de blitz : FILOUTIEZ (que j'ai vu mais à la mauvaise place...) et SINGULIER (que je n'ai pas loupé, mais qui ne gagnait que 2 points sur LIGNEURS). Et ce TUTORATS que je n'ai vu que juste après la petite minute qui nous était impartie. Mais aussi, en paires, COINCAGE (sur lequel beaucoup, comme nous, ont coincé), et les superbes SEQUANE et SINDHIES. Enfin dans le tournoi final, un AERO(S)OL qui a fait mordre la poussière à certains cracks, et HERCHENT que je vois à l'arrachée... Au final, même si de ce festival je peux légitimement nourrir quelques regrets, il me restera avant tout d'excellents souvenirs (merci Antoinette pour les photos !).

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :