• DE RETOUR DE BIARRITZ

    Ce festival de Biarritz fut une belle réussite. Non en ce qui concerne la météo, car l'atmosphère fut frisquette et humide. En revanche au niveau scrabblesque l'organisation a été comme d'habitude impeccable. Quant à mes résultats personnels, je dois dire qu'il furent à la hauteur, et même au-delà de mes espérances : Une deuxième place en paires (associé à Anne-Chantal Bourlon) ainsi que dans le tournoi de blitz (1 minute par coup) derrière l'intouchable Antonin Michel, et enfin une quatrième place dans la Coupe de Biarritz (semi-rapides, 2 minutes par coup) qui réunissait notamment 21 joueurs de première série, la plupart classés dans le haut du panier en 1A, et parmi lesquels figuraient une proportion importante de "super séries" (ceux qui sont parmi les 30 premiers du classement international). Ce dernier tournoi a été également remporté par Antonin Michel loin devant le solide québécois Germain Boulianne et le toujours jeune et talentueux "vermeil" Guy Delore qui n'est pas près d'être un has been ! A l'arrivée, dans ces deux derniers tournois je marque 42 points de première série (PP1) sur un maximum possible de 47 : de bonne augure pour la sélection aux prochains championnats du monde qui se tiendront en août à Montpellier, tout près de chez moi.

    Ci-dessous, les classements de ces deux épreuves :

    http://www.ffsc.fr/endirect/resultats.php?tournoi_id=biarritz2010&centre=&code=C05

    http://www.ffsc.fr/endirect/resultats.php?tournoi_id=biarritz2010itsasoa&centre=&code=C05


    Les parties furent belles, et même souvent explosives à tel point qu'à chaque coup on se demandait ce qui allait encore nous tomber sur la tête. Des scrabbles somptueux, il y en eut : nous eûmes droit à des "9 lettres" en paires avec des doubles appuis comme RECAUSERA et même un 10 lettres (triple appui sur la grille) avec DÉCOLORENT qui n'a pas échappé aux meilleurs. Les paires nous ont offert également une belle AMANDAIE. Sur le blitz, il ne fallait pas louper PICOULET en quadruple, SINCI(P)UT sur le triple, TUTEURENT qui m'a coûté cher ou un extraordinaire ENQUÉRON(S) - qui ne fut joué par personne - en double appui, un peu évident BARÉTANT (le T transformant HÂLER en THALER), un sélectif MATERNÉE sur un M, ou encore un grandiose SPAETZLE (sur un E, et le Z venant au bout de EXAMINE) à 137 points que j'ai eu la chance de trouver en 30 secondes. Dans la coupe de Biarritz il fallait être présent sur VELELLES (que certains ont mal orthographié), FORTRAIT ou LUTÉTIUM. Toutefois les 5 premiers au moins du classement n'ont pas raté de scrabble, la différence s'est faite sur les coups techniques ou sur des bulles (pas de verbe "vaniller" dans l'ODS !).

    Le rideau est maintenant tombé sur ce séjour biarrot... et la vie reprend son cours normal, tout comme ce blog !



  • Commentaires

    1
    Jeudi 11 Mars 2010 à 19:11
    Les Coups techniques au scrabble
    Tout scrabbleur qui cherche à developper la qualite de son jeu doit maitriser les coups techniques ,à savoir scrabble,benjamin,lengendre,maçonnerie,quadruple et nonuple. Scrabbleur du Maroc
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :