• DE RETOUR DU PAYS DU BASQUE


    J'ai participé ce week-end à la coupe de Biarritz, un tournoi en 5 manches comme d'habitude fort relevé. Pour la quatrième fois en quatre participations, j'ai pris place (de justesse certes) dans le top 10. Une place jamais gagnée d'avance car si ce tournoi très coté ne réunit toujours qu'un nombre relativement faible de 1eres séries (ils étaient 22 cette année), près de la moitié d'entre eux figurent parmi les tout meilleurs, en super-série.

    Un tournoi que je n'ai pas entamé sous les meilleurs auspices, avec dans la première partie un - 21 sur RAUQUI(E)Z à 89 points sur lequel je rends RUS(T)IQUA à 68. Ou du moins crois-je avoir 68... car trois coups plus tard le double arbitrage m'envoie un zéro : j'avais raccordé mon mot sur le mauvais S de ASSIMILE, scrabble déjà posé sur la grille et joué peu de temps avant. Cependant je me suis accroché à cette idée que le nouveau réglement pouvait m'éviter le pire et ce fut le cas ! Mes points me furent donc restitués par la commission avec toute fois la pénalité (- 5) prévue en pareil cas. Mais ce zéro temporaire me fit perdre mes moyens et je ratai deux autres coups dans la foulée... finalement je termine cette première manche fort éprouvante à - 38, soit plus de la moitié des points que j'ai perdus durant ce tournoi. Je fus assez régulier sur les parties suivantes : -7, -2, -13, -12, toujours présent sur les coups à ne pas louper comme NEUVAINE en quadruple (44 points) MOLY à 65 points, un fort stressant KÉR(A)(T)INE seul triple à 95 ou un PURGEANT un peu planqué en triple aussi, qui gagnait 21 points sur RÉPUGNAI. Dans la quatrième manche il ne fallait pas rater MANIPULA (M sur la grille, seul scrabble possible). Quelques regrets toutefois avec 9 points perdus sur un ÉMULSIFIÂT pas préparé (prolongeant le scrabble ÉMULSIF posé au premier coup) ou dans la dernière partie où j'ai zappé WADING qui gagnait sept points sur un joli WON en collante. Belle victoire à - 3 sur l'ensemble des 5 manches d'Antonin Michel une nouvelle fois (il gagna auparavant tout aussi brillamment la coupe des Basques le week-end précédent, ainsi que les originales et le blitz pendant la semaine, excusez du peu !). Le podium de la coupe de Biarritz est complété par Franck Maniquant, deuxième, qui devance d'un tout petit point les deux troisièmes, Florian Lévy et un certain... Guy Delore, plus jeune que jamais.

    Comme chaque année, ce festival disputé dans un cadre magnifique s'est déroulé de façon impeccable... encore un grand bravo aux organisateurs.


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :