• LE TIRAGE DE LA SEMAINE

    Le tirage de cette semaine ne permet pas de former un scrabble sec de sept lettres; en revanche il est possible de trouver 8 scrabbles de huit lettres, sur 7 lettres d'appui distinctes.

    AILNOOS : Un tirage qui ne contient que des lettres à un point, équilibré (4 voyelles pour 3 consonnes)... et pourtant la présence de deux O le rend compliqué. Les terminaisons en -AI(S) ou -(I)ONS ne donnent rien avec ces seules 7 lettres; d'ailleurs le plus étonnant est que cette finale en -IONS qui semble s'imposer d'elle-même tant elle paraît évidente, ne vous sera d'aucune utilité non plus en huit lettres. Mais intéressons-nous justement aux différents rajouts possibles.

    + B : Ce tirage doit nous inciter à orienter systématiquement nos recherches vers les désinences verbales, comme celles citées ci-dessus. Pour autant, il ne faut pas perdre de vue que ces terminaisons peuvent également se décliner sous la forme de substantifs... Ainsi en partant de ce B posé sur la grille, le seul scrabble possible est BOLONAIS (bolonais,e = bolognais,e : de Bologne, en Italie).

    + C : Cette fois c'est bien une forme conjuguée qu'il faut trouver... il y en a même deux : CONSOLAI et son anagramme COLONISA. Le C est la seule lettre de rajout permettant de former deux scrabbles à partir de ce tirage.

    + G : Un des coups les plus difficiles de la série. Il faut en effet utiliser le I comme initiale pour former un adjectif savant : ISOGONAL (isogonal,e ou isogone : qui a des angles égaux). Mieux vaut connaître le tirage !

    + M : Une autre forme conjuguée en -AI, pas très facile du fait que le M est suivi du N : SOMNOLAI (v.i.).

    + N : Encore un coup difficile... il faut penser à accoler le A avec un O et former la terminaison -OIS pour faire LAONNOIS (de Laon, dans l'Aisne; les laonnois sont donc des axonais !). Ce n'est certainement pas un scrabble... à la noix ! 

    + P : Le même schéma que pour BOLONAIS, on remplace simplement la lettre d'appui initiale pour jouer POLONAIS.

    + V : Une autre forme verbale pas forcément évidente. On part encore de la lettre d'appui pour former VIOLONAS (VIOLONER v.t. : interpréter au violon).

     

    Ce sera tout pour aujourd'hui... à la semaine prochaine pour un nouveau tirage (sans doute dimanche, après mon séjour d'une semaine dans les Alpes).


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :