• LE TIRAGE DE LA SEMAINE

    Notre tirage de la semaine permet de former 2 scrabbles secs de sept lettres ainsi que 12 scrabbles de huit lettres en utilisant 9 lettres d'appui distinctes. 

    ACEENRU : Avec ce tirage plaisant on doit penser au préfixe EN- et à certaines finales : -EUR, -URE, -ERA, -EAU... et c'est précisément cette dernière qui seule nous offre les deux possibilités de scrabble sec en sept lettres : CERNEAU (chair de noix fraîche) et, juste en inversant les deuxième et troisième lettres, son anagramme CRÉNEAU. Inutile de chercher plus loin dès lors que l'on connaît ce "classique". Examinons maintenant les rajouts possibles sur une lettre d'appui.

    + G : Une lettre qui se marie bien avec le N. Cependant ici l'association courante "GN" ne nous donnera rien, et il faut au contraire placer le N devant le G... pour former ÉCANGUER (v.t. broyer du lin). A noter les mots dérivés : ECANG (l'instrument pour écanguer), ECANGAGE, ECANGUEUR (euse).

    + I : Avec déjà quatre voyelles dans le tirage on risque de zapper cet appui s'il se présente. Et pourtant le scrabble s'y trouve, la condition étant de connaître CÉRAUNIE (n.f. outil préhistorique en pierre polie).

    + L : On pense à un prénom féminin, non valable au scrabble : Laurence. La désinence -ERA nous permet de former facilement ENCULERA... Mais si on a le choix (et un peu de vocabulaire), on lui préférera un mot plus distingué, d'autant plus subtil que le C se décline ici avec une cédille : ENLACURE (assemblage d'un tenon et d'une mortaise avec une cheville). Attention, pas d' "enlaceur" !

    + Q : La présence d'un U dans le tirage nous amène à chercher sur cette lettre si elle se présente sur la grille. Il faut encore une fois former le préfixe EN- pour trouver l'infinitif ENCAQUER (v.t. mettre dans une caque - barrique à harengs -, ou entasser). A noter aussi l'existence du verbe CAQUER, qui a à peu près la même signification, et de ses dérivés CAQUAGE et CAQUEUR (euse).

    + S : Pas question évidemment de rajouter cette lettre à la fin de nos deux scrabbles secs en -EAU. Mais ce S offre la possibilité de transformer notre finale -EUR en -EUSE et de trouver le seul scrabble valable ici : CRANEUSE.

    + T : On risque de perdre du temps à chercher une forme verbale en -ENT ou -ANT ou encore un féminin en -ANTE. La seule solution est ici un mot un peu plus atypique : CENTAURE (n.m être fabuleux, mi-homme, mi-cheval). Mieux vaut donc connaître le tirage, et savoir que ce mot n'a pas d'anagramme... attention, il faut penser que l'on peut le rallonger par un E final : une CENTAUREE est en effet un plante, type bleuet.

    + V : Le préfixe EN- revient ici se rappeler à notre bon souvenir. Et la désinence du futur en -ERA nous donne ENCUVERA (encuver v.t. : mettre en cuve). On peut aussi CUVER et DECUVER, et de plus les mots en -AGE dérivés de ces trois verbes sont tous valables. Pour autant, on aurait tort de se contenter de cette forme conjuguée car un autre rajout, à priori douteux, est possible sur ce V : ENCAVEUR (il faut y croire !). Sachez que le féminin en -EUSE est valable aussi, de même que le verbe ENCAVER (mettre en cave) et ENCAVAGE (ce dernier étant mentionné par l'ODS comme un helvétisme, précisément dans le sens de "mettre des aliments en cave").

    + X : Si l'on a vu les deux scrabbles secs, on n'aura pas de difficulté à les mettre au pluriel pour faire CERNEAUX ou CRENEAUX.

    + Y : Pas facile ce coup, car il faut croire au scrabble sur cette lettre chère et savoir que l'on peut jouer CYANURÉE (de cyanurer v.t., traiter un métal par une solution de cyanure). Un coup qui peut s'avérer fort juteux ! 

    Ce sera tout pour aujourd'hui, à la semaine prochaine avec un nouveau tirage !


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :