• LE TIRAGE DE LA SEMAINE

    Le tirage de cette semaine ne permet pas de former un scrabble sec de sept lettres, mais en revanche il autorise 11 scrabbles de huit lettres, en utilisant 10 lettres d'appui distinctes.

    CEEINOS : On peut tout essayer, impossible de former un mot avec ces seules sept lettres. Et à voir ce tirage on comprend qu'il sera beaucoup facile de trouver un scrabble sur une consonne que sur une voyelle. On remarque la désinence -ONS mais on doit la laisser tomber car avec les lettres restantes (CEEI) il est clair que l'on ne pourra pas en faire grand chose y compris sur une lettre d'appui. On va donc plutôt s'attacher à construire des noms ou des participes passés, au singulier ou au pluriel, au masculin ou au féminin, utilisant un ou deux E finals, avec ou sans S associé : -EE, -EES, -ES... pour faire simple, disons tout de suite que ces 3 seules terminaisons nous donnent la totalité des scrabbles de la série. Examinons donc les rajouts possibles avec ce tirage.

    + C : On ne doit pas passer notre chemin sur ce deuxième C posé sur la grille car on se rend compte que l'on peut trouver assez facilement le scrabble : COINCÉES est la solution. A noter que les dérivés coinçage et coinceur (n.m) sont également valables.

    + D : On n'est pas très loin de décision, mais si on veut la faire il faudra jouer le pluriel CODÉINES (alcaloïde de l'opium).

    + F : Assez facile, le participe passé au féminin pluriel CONFIÉES nous donne l'unique rajout sur cette lettre.

    + G : Avec le triplet CGN il est des verbes auxquels on doit penser tout de suite. Et se dire qu'en cas de conflit, souvent il vaut mieux négocier que cogner, pour ensuite cosigner un accord... Et ici on a bien NÉGOCIÉS , plutôt difficile à voir en raison de l'initiale N rejetant le C en fin de mot, et son anagramme, le participe passé féminin COSIGNÉE. Notez que le G sera la seule lettre de cette série autorisant deux rajouts.

    + M : Un coup difficile, utilisant la lettre d'appui comme initiale pour former le pluriel MIOCENES (terme de géologie désignant la première époque du néogène). Cela ne nous rajeunit pas...

    + P : L'appui est à nouveau initiale sur ce coup, où il faut jouer PIONCÉES (mot familier qui désigne, en Suisse, un sommeil profond). Le verbe PIONCER reste intransitif, mais l'entrée de cet helvétisme dans la dernière édition de l'ODS équivaut à une (surprenante) transitivité... Notons au passage le dérivé PIONCEUR (euse).

    + R : Un coup particulièrement difficile, avec un autre mot nouveau où l'initiale est le O : le pluriel ORCÉINES (colorant rouge extrait de l'orseille, lichen des côtes rocheuses méditerranéennes).

    + T : On est proche de cotisée, consisté... Il faut bien démarrer du C pour construire le pluriel CÉTOINES (n.f. insecte coléoptère).

    + U : Si on doit absolument se refuser couinées, le verbe étant intransitif, en revanche on doit sauter à pieds joints sur l'autre possibilité, COUSINÉE, car ce verbe longtemps resté intransitif, a fini par acquérir la transitivité dans le sens de "traiter familièrement".

    + V : Sur le même modèle que CONFIEES, on ne doit pas rater le scrabble sur cette autre lettre à 4 points avec CONVIÉES.

    Ce sera le mot de la fin... pas de tirage la semaine prochaine pour cause de tournoi de à Vichy (dont je vous reparlerai), je vous retrouve donc dans quinze jours avec sept nouvelles lettres !


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :