• LE TIRAGE DE LA SEMAINE


    Le tirage de cette semaine permet de former deux scrabbles secs de sept lettres, ainsi que 14 scrabbles de huit lettres sur 9 lettres d'appui distinctes.

    BEINNOSNous remarquons bien sûr la désinence (I)ONS, ainsi que les terminaisons -IEN et -ONNE qui nous apportent les deux mots de sept lettres possibles avec ce tirage : BISONNE (femelle du bison) et BOSNIEN (-enne : de Bosnie, synonyme de bosniaque).

    + A : En partant de cette lettre d'appui, on doit penser à ABONNIES (du verbe abonnir v.t. : rendre meilleur; ce verbe a le même sens que sa rallonge, rabonnir... lui aussi transitif).

    + D : La finale -ONS nous donne DÉBINONS (débiner a un sens en tant que verbe transitif : dénigrer, ainsi qu'un sens au pronominal : se débiner : s'enfuir). Mais il faut penser aussi à mettre le B en initiale pour jouer un autre verbe pronominal, BIDONNES (se bidonner : rire).

    + G : Un coup plus difficile, avec une plante ici déclinée au pluriel : BIGNONES (n.f. arbrisseau d'ornement). Ce mot peut s'écrire aussi sous sa forme latinisée BIGNONIA, auquel cas il devient masculin. A noter que hesbignon (de la Hesbaye, en Belgique), s'écrit bien entendu toujours avec un H.

    + I : Pas évident d'aller chercher un scrabble sur un autre I avec ce tirage... pourtant cette voyelle nous offre deux gentilés : BÉNINOIS (-oise : du Bénin, ancien Dahomey... on notera au passage que dahoméen, enne reste valable) et BIENNOIS (-oise : de Bienne, en Suisse).

    + J : Sans doute le coup le plus surprenant de la série, avec un scrabble possible sur cette lettre chère : le pluriel BENJOINS (n.m. résine aromatique).

    + L : Encore un coup peut évident : il faut opter pour l'initiale E afin de trouver ENNOBLIS. Le verbe ennoblir signifie "élever moralement". Aucun rapport avec un quelconque titre de noblesse donc, que l'on trouvera plutôt avec le verbe ANOBLIR : "il a été anobli par la reine".

    + O : Cette autre voyelle nous donne encore une fois un gentilé, avec le féminin BONNOISE (bonnois,e : de Bonn, en Allemagne).

    + R : Une lettre qui permet trois rajouts, exclusivement des conjugaisons en -ONS : BERNIONS, BÉNIRONS et BINERONS. Pas de difficulté ici.

    + S : Nous n'avons pas d'autre possibilité que de mettre les deux scrabbles secs au pluriel : BISONNES et BOSNIENS.


    Ce sera tout pour aujourd'hui... rendez-vous donc la semaine prochaine avec un nouveau tirage !


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :