• Découvrez ici les mots nouveaux de l'ODS 8... très prochainement, ces articles seront également présents dans la rubrique à laquelle ils se rapportent, avec la mention (ODS 8).


    votre commentaire
  • ALOSTOIS,E

     

    Alost (en néerlandais : Aalst) est une ville de Belgique située entre Bruxelles et Gand, en Flandre-Orientale. Elle compte 85.000 habitants, les Alostois, au sein d'une agglomération de 130.000 habitants. Chaque année, pendant 3 jours, se déroule le carnaval d'Alost, à partir du dimanche précédent le carême. Ce carnaval créé en 2010 par l'UNESCO figure au patrimoine culturel immatériel de l'humanité (ce carnaval a toutefois été décrié en 2019 pour une représentation antisémite apparue sur un des chars). Parmi les monuments notables, citons le beffroi avec l'ancienne maison échevinale, et l'église gothique Saint-Martin d'Alost, construite au XVe siècle, qui est classée monument historique. C'est à Alost que Dirk Martens créa en 1473 ce qui fut le premier atelier d'imprimerie des Pays-Bas.

    Pour le scrabbleur, ALOSTOIS n'a pas d'anagramme. Ce mot peut être décomposé sous la forme ISOLATS (ou LISTAOS) + O. En 8+1, mis à part le féminin ALOSTOISE, un seul rajout est possible : le pluriel SALOPIOTS.

     

     


    votre commentaire
  • BESSIF

     

    Bessif est un adverbe argotique signifiant "vite", "tout de suite", "sur-le-champ", ou encore "obligatoirement", "par contrainte", "par la force". On le voit parfois écrit sous la graphie bécif, qui ne figure pas dans l'ODS.

    "On ne vient, en général, pas aux Affaires Algériennes par vocation, on est désigné «bessif» si l'on est militaire..." (Vie d'un Peuple Mort - Clés pour la Kabylie  - Pierre Sas, Yves Romanetti).

    Il s'agit d'un mot arabe composé de bi "avec" et sif "épée", "sabre", littéralement "contraint par l'épée".

    Pour le scrabbleur, ce mot invariable n'a pas d'anagramme et le tirage BEFISS? ne donne qu'un seul mot de sept lettres, qui est également une rallonge sur notre adverbe : ABESSIF (n.m. en linguistique, cas indiquant la privation). Ce même tirage permet en outre 8 scrabbles sur une lettre d'appui, parmi lesquels FIBROSES, FISSIBLE, FRISBEES et OBSESSIF.


    votre commentaire
  • BINDI

     

    Le bindi est une marque circulaire que les femmes indiennes portent sur le front. Traditionnellement, il symbolise le troisième oeil mystique d'une personne et son rapport avec le principe universel de la création. Il est un symbole de conscience, de bonne fortune et de festivité. Il est le plus souvent de forme ronde et de couleur rouge, celle-ci étant censée apporter de la prospérité. Le bindi peut se présenter sous la forme d'un bijou autocollant souvent assorti aux vêtements. En Inde du nord le bindi est porté uniquement par les femmes mariées, alors qu'au sud tout le monde l'arbore, y compris les enfants.

    Le mot est dérivé du sanskrit bindu (goutte, point).

    Pour le scrabbleur : BINDI = DIBI + N. Ce mot n'a pas d'anagramme et ne permet aucun rajout hormis son pluriel. Le tirage BDIINS? ne donne aucun scrabble sec en 7 lettres, et seulement 4 scrabbles de huit lettres sur une lettre d'appui (tous des formes conjuguées).


    votre commentaire
  • BLACKROT

     

    Le blackrot est une maladie de la vigne due à un champignon originaire d'Amérique du Nord (importé en France à la fin du XIXe siècle). Cette maladie est également appelée pourriture noire (traduction de l'anglais black rot) en raison du liseré noir qui borde sur les feuilles les taches nécrotiques d'abord de couleur grise, puis "feuille morte". Le blackrot se développe sur les organes jeunes et en phase de croissance active, en particulier les feuilles et les grappes. Il peut toucher aussi les pétioles, pédoncules, rameaux, vrilles et inflorescences. Sur les raisins, des taches rondes livides se développent rapidement, la partie atteinte se colore en brun-rouge et cela aboutit au desséchement et à la momification du fruit, qui prend une couleur bleu violacé. La recrudescence de cette maladie imprévisible, longtemps jugée bénigne, date de l'apparition du désherbage total et de la machine à vendanger.

    Pour le scrabbleur : un mot de 8 lettres indécopomposable en 7+1, sans anagramme et sans rajout autre que son pluriel en 8+1. Sinon le rajout le plus court ne compte pas moins de 13 lettres : STARTINGBLOCK...

     


    votre commentaire
  • BREDELE ou BREDALA

     

    Le bredele ou bredala est un petit gâteau sec traditionnel alsacien, sorte de petit four confectionné à l'occasion de la Saint Nicolas et de Noël. Il semble que cette spécialité existait déjà au XVIe siècle, mais son origine est peut-être plus ancienne. Sa forme et ses recettes varient d'une famille à une autre. On en trouve à l'anis, aux épices, au beurre, aux amandes, aux noisettes, à la cannelle, à la confiture... il se déguste au dessert, avec le café ou au goûter.

    "Le lendemain, qui était le 24 décembre, son père était encore dans la forêt pour chercher les derniers sapins qui devaient décorer les Stube du village, et sa mère livrait ses Bredele dans toutes les maisonnées environnantes."  

    Le mot est un diminutif dérivé de l'allemand brot "pain", donc littéralement "petit pain". La forme bredele s'emploie dans le Bas-Rhin (Strasbourg), et bredala plutôt dans le Haut-Rhin. Notons toutefois que certains linguistes ou puristes penchent plutôt pour l'orthographe bredle...

    Pour le scrabbleur : BREDELE n'a pas d'anagramme et se décompose en BRÊLÉE + D ou DÉRÉEL + B. Hormis son pluriel, ce mot ne permet que deux rajouts en 7+1 : DÉLABRÉE et DÉLIBÉRÉ. BREDALA a quant à lui deux anagrammes : BALADER et DÉLABRA, et il offre au total 11 rajouts en 7+1, parmis lesquels ADORABLE, ADVERBAL, BALADEUR, BALANDRE, DÉBARULA ou BLAFARDE.

     


    votre commentaire
  •  

    CANIVET

     

    Un canivet est une image pieuse dont les bordures ciselées imitent la dentelle et ornée en son centre d'une peinture ou d'une aquarelle représentant un saint ou une scène biblique. Le canivet trouve ses racines en France vers le XIIIe siècle, avant de devenir très populaire à partir du XVIIe. Ces images, souvent gardées dans les missels, ont été le plus souvent réalisées dans des monastères de femmes ou des béguinages et offerts en remerciement aux donateurs.

    Le mot vient de celui de l'outil qui était nécessaire à sa fabrication. En effet un canivet (du latin canipulum, "canif" que l'on retrouve aussi dans le catalan ganivet) était à l'origine un couteau tranchant utilisé par les copistes et enlumineurs pour tailler leur plume d'oie.

    Pour le scrabbleur : CANIVET a pour anagramme ÉVINÇÂT, tandis que le pluriel CANIVETS est l'anagramme de VÉSICANT. Ce mot de sept lettres permet de former au total 17 rajouts en 7+1 parmi lesquels on peut citer CAVATINE/VATICANE, CLIVANTE, CONATIVE, INACTIVE/VATICINE ou ÉCRIVANT/NAVICERT.


    2 commentaires
  • CAVEA

     

    La cavea est, dans les théâtres romains antiques, la partie dans laquelle sont situés les gradins où s'installent les spectateurs. Les séries de gradins inférieurs sont nommées prima cavea, les intermédiaires portent le nom de media cavea, et enfin les gradins supérieurs sont les ultima cavea. Pour une bonne acoustique, la pente des gradins doit rester régulière - souvent aux alentours de 30° - mais peut s'accentuer pour les balcons du haut. Très souvent les caveas sont surmontées d'un portique, galerie couverte dont les voûtes ou les plafonds sont supportées par des colonnes, des piliers ou des arcades.

    Le mot latin cavea signifie "creux".

    Pour le scrabbleur, CAVEA n'a pas d'anagramme mais permet 13 rajouts en 5+1. Ce mot est en outre une rallonge à laquelle il faut penser si CAVE se présente sur la grille.Enfin, n'oubliez pas de rallonger ce mot avec un U pour le transformer en CAVEAU.


    2 commentaires
  • CHALÉMIE

     

    Une chalémie est un instrument à vent à anche double, considéré comme l'ancêtre du hautbois. D'une sonorité puissante, cet instrument est doté d'une perce conique et de trous plus larges que le hautbois. Probablement originaire du Moyen-Orient, cet instrument très ancien a été introduit en Europe à partir du IXe siècle. Il fut très répandu au Moyen Âge et à la Renaissance, notamment pour accompagner les danses et les musiques de cérémonie, avant de décliner au XVIIe. De nos jours il est encore utilisé par certains groupes folk comme Tri Yann.

    Le mot vient du latin calamus "roseau" (l'anche de cet instrument était formée de deux lamelles de roseau). Signalons que calamus est justement répertorié dans l'ODS (dans le sens de roseau, tuyau), ainsi que calame (dans l'antiquité, roseau taillé servant à écrire).

    Pour le scrabbleur : CHALÉMIE n'a pas d'anagramme. Ce mot peut être décomposé en ÉMÉCHAI + L ou HIÉMALE + C. En 8+1, outre son pluriel, deux rajouts sont possibles : + G = MÉGACHILE (abeille solitaire) et + R = CHAMELIER.

     


    votre commentaire
  • CHULLPA

     

    Une chullpa est une tour funéraire précolombienne en pierre, de plan circulaire ou rectangulaire, couverte par une fausse voûte ou par une dalle. En fonction de sa région de construction et de la culture qui l'a édifiée, une chullpa peut prendre la forme d'une tour circulaire, carrée ou rectangulaire. La chambre mortuaire se trouve la plupart du temps à l'intérieur de la tour, mais les tours de pierres grossières sont en général pleines et s'élèvent au-dessus de la tombe proprement dite, creusée dans le sol. Dans les hauts plateaux de Titicaca, la plupart des chullpas sont d'époque inca. C'est dans cette région que se trouvent les chullpas de Sillustani, qui constituent l'ensemble de tours funéraires les mieux conservées.

    Pour le scrabbleur : CHULLPA n'a aucune anagramme et ne peut se décomposer qu'en PLUCHA + L. Au pluriel on peut aussi le retrouver sous la forme PHALLUS + C. Il permet un scrabble sec unique avec joker, notamment sur les tirages ACLLPU? et ACHLLU?.

     

     


    1 commentaire
  • COENDOU

     

    Le coendou est un genre de porc-épic regroupant 5 espèces vivant en Amérique du sud et en Amérique centrale, dans les forêts à basse altitude. Sa queue (qui peut atteindre 50 cm de long) est préhensile, autrement dit elle peut s'enrouler sur un support, une branche par exemple. Le coendou est un animal craintif, solitaire et nocturne qui se nourrit essentiellement de feuilles, de fruits, de tiges et de racines. La journée, il se repose dans les arbres, entre lesquels il se déplace avec agilité.

    Pour le scrabbleur : COENDOU ne peut se décomposer en 6+1. Il n'a pas d'anagramme quand il est au singulier ; en revanche au pluriel, il en a une avec CONSOUDE (plante herbacée) et ne permet en outre aucun autre rajout en 7+1. Il offre un total de 11 rajouts possibles en 7+2, des formes conjuguées pour la plupart. Parmi eux, citons toutefois COMPOUNDE et CORDOUANE.


    votre commentaire
  • FLOBARD ou FLOBART

     

    Un flobard ou flobart est un bateau de pêche traditionnel de la Côte d'Opale. Cette barque est constituée de planches en bois d'orme cintrées et juxtaposées, assemblées par des rivets en cuivre. Depuis la fin du XXe siècle le flobard n'est plus guère utilisé par les pêcheurs, mais plutôt par des plaisanciers qui naviguent sur des flobards en fibre et résine synthétique. Chaque année à la fin du mois d'août, a lieu à Wissant (Pas-de-Calais) la fête du flobart.

    L'origine de ce mot est controversée. Certains pensent qu'il vient du flamand vlotbaar "navigable", "flottant", quand d'autres soutiennent qu'il est dérivé de flambart, autre bateau d'origine normande.

    Pour le scrabbleur : ces deux mots n'ont pas d'anagramme, et ne permettent  aucun rajout en 7+1 autre que leur pluriel. Seul FLOBART se décompose en 6+1 (FROLÂT + B), et donne un rajout en 7+2 : BATIFOLER.


    2 commentaires
  • GAMBISON

     

    Un gambison (ou jaque) est une tunique médiévale matelassée destinée à servir de protection en cas de combat. Il était souvent porté sous une cotte de maille ou une armure, rendant le port de cette dernière plus confortable en permettant d'éviter le frottement du métal. Cette tunique est constituée de plusieurs couches de forte toile enserrant un rembourrage intérieur constitué de crin, ouate, laine ou même de vieux vêtements.

    Le mot est dérivé de l'ancien français gambais "pourpoint rembourré". Ce mot semble avoir une parenté avec le latin médiéval bombyx "coton".

    Pour le scrabbleur : GAMBISON n'a pas d'anagramme. Il peut être décomposé par exemple en GOMINAS + B. Il n'admet aucun rajout en 8+1 autre que son pluriel, et permet 4 rajouts en 8+2, qui sont tous des formes conjuguées.


    votre commentaire
  • GHEE  ou  GHI

     

    Le ghee ou ghi est un beurre clarifié, base de la cuisine indienne. D'une couleur jaune d'or avec une légère saveur de noisette, il est issu d'un beurre classique dont ont été éliminés l’eau, le lactose et les protéines. En Inde, il est considéré comme la matière grasse la plus pure et la plus noble, utilisée couramment dans la cuisine ayurvédique. Avantages du ghee : il ne s'oxyde pas, il ne se dégrade pas et ne noircit pas à la cuisson, et il convient aux régimes sans laitages. Il peut être utilisé comme graisse de cuisson, pour préparer des sauces, faire revenir des légumes, etc... par contre il n'est pas idéal pour tartiner.

    En ayurvéda, le ghee est estimé pour ses vertus régénérantes, nutritives et nettoyantes. Il facilite le processus digestif. Riche en antioxydants, il élimine les toxines et renforce le système immunitaire. Il s’utilise également en application cutanée, pour soulager brûlures et coups de soleil, ou hydrater la peau, les lèvres ou les cheveux.

    Le ghee joue un rôle sacré dans les libations et les onctions offertes aux divinités de l'hindouisme au cours desquelles des hymnes lui sont même dédiés. Il est également utilisé dans les mariages, les inhumations et des fêtes religieuses.

    Pour le scrabbleur : voici deux petits mots fort utiles en particulier pour des collantes. Il faudra aussi penser désormais à poser un G devant HI pour des coups en pivot.


    2 commentaires
  •  

    GOYÈRE

     

    La goyère est une tarte au maroilles, spécialité du Nord de la France et de Valenciennes plus précisément. La recette est très simple : sur une pâte brisée il suffit de verser un mélange de fromage de maroilles, de fromage blanc, de crème épaisse et d'oeufs, que l'on verse dans un moule et que l'on met au four entre 20 à 30 minutes après l'avoir salé et poivré légèrement. Elle se distingue de la flamiche par son soufflé moelleux. D'origine flamande, la goyère remonte au Moyen-Âge. Il s'agissait alors d'une tarte de fromage blanc et d'oeufs qui sera introduite en France dès le XIVe siècle. Elle ne prendra sa forme actuelle que dans le courant du XIXe.

    D'abord orthographié gouière, le nom de cette tarte semble venir de gogue "réjouissance", "bonne humeur", et sorte de farce assez compliquée, d'où serait venu se goguer "railler", "plaisanter" et peut-être aussi des mots qui nous sont restés comme goguettes et goguenard.

    Pour le scrabbleur : GOYÈRE n'a pas d'anagramme. Le pluriel GOYÈRES peut être décomposé en GEYSER + O ou SOYÈRE + G. Le tirage EEGORSY ne permet en outre aucun scrabble sur une lettre d'appui ; en revanche, il offre 6 possibilités en double appui, parmi lesquelles les pluriels CRYOGÈNES, LÉVOGYRES et PYROGÈNES.


    votre commentaire
  • HAKARL

     

    Le hakarl est un plat islandais à base de requin du Groenland. Il nécessite une longue préparation car la chair utilisée pour cette spécialité culinaire est chargée d'acide urique (en effet, ce requin n'urine pas) et peut s'avérer toxique. Après que le requin a été vidé, désossé et coupé en gros morceaux, il faut donc enfouir cette chair dans le sol pendant environ six à douze semaines selon la saison, puis la faire sécher durant quelques mois. Cette opération permet de diminuer la concentration en acide urique, ce qui n'empêche pas la subsistance d'une forte odeur d'urine ou d'ammoniac lors de la dégustation... le hakarl est souvent servi en petits cubes.

    Hákarl signifie "requin" en islandais.

    Pour le scrabbleur : HAKARL n'a pas d'anagramme. Il peut se décomposer de trois façons : HARKA + L, KRAAL +H, LAHAR + K. Le tirage AAHKLRS ne permet en outre aucun rajout en 7+1 ou en 7+2, et un seul 7+3 en triple appui : HALFTRACKS (autochenille).


    2 commentaires
  • HORNUSS

     

    Le hornuss est un sport traditionnel suisse, essentiellement pratiqué dans la partie alémanique. C'est aussi le nom du palet qu'il faut frapper à l'aide d'une tige flexible (fouet) pour le propulser hors de portée de l'équipe adverse et aussi loin que possible sur un terrain d'une longueur de 350 mètres ou plus. L’équipe adverse, composée de 16 à 19 joueurs, doit tenter d’interrompre aussi vite que possible le vol du hornuss et de le descendre à la volée avec des "palettes", sortes de panneaux pesant environ 4 kilos. Pas évident, quand on sait que la vitesse du hornuss peut atteindre 180 km/h.

    Ce mot vient de l'allemand hornisse "frelon" (c'est ainsi qu'on appelle le palet en français).

    Pour le scrabbleur : HORNUSS n'a pas d'anagramme. Il peut se décomposer en HURONS + S ou RUSONS + H. Il ne permet aucun rajout en 7+1, et un seul 7+2 : HOUSSINER. Désormais les mots finissant en -USS ne se comptent plus sur les doigts d'une main, puisqu'ils sont au nombre de 6. Les cinq autres sont : GUSS, GAUSS, GUGUSS, SCHUSS et SOUKOUSS.

     


    votre commentaire
  • JALAPEÑO / CHIPOTLE

     

    Le jalapeño est un piment mexicain. Cette plante de la famille des solanacées, très résistante, peut être cultivée en intérieur comme en extérieur. D'une longueur de 5 à 9 cm, son goût est très fruité et acide, avec des notes fumées mais il n'est cependant pas trop fort. Très utilisé au Mexique et aux États-Unis, il peut être consommé (selon sa maturité) vert ou rouge, frit ou grillé au barbecue. Il peut être farci au fromage ou encore servir de garniture pour les fajitas. Quand il est séché et fumé, ce piment prend le nom de chipotle, qui est plus fort que le jalapeño proprement dit.

    Le mot jalapeño vient du nom de la ville mexicaine de Xalapa (État de Veracruz, au sud du pays), dont il est originaire. Quant au chipotle, il a pour origine chilpoctli, mot nahuatl (de chil "piment" et poctli "fumé").

    Pour le scrabbleur : JALAPEÑO est une rallonge intéressante sur JALAP (plante d'Amérique à propriété purgative). Il n'a pas d'anagramme, n'est pas décomposable en 7+1 et ne contient que deux mots de 6 lettres : ENJOLA et LAPONE. En outre - hormis son pluriel - il ne permet aucun rajout sur une ou plusieurs lettres. De son côté, CHIPOTLE est  une rallonge sur CHIPOT (en Belgique, personne qui chipote ou activité complexe), autre nouvelle entrée de l'ODS 8. Décomposable par exemple en HOPLITE + C, ce mot n'a pas d'anagramme. En 8+1 il ne possède aucun autre rajout que son pluriel, mais permet 4 rajouts en 8+2 : CARTOPHILE, COLOPATHIE, COPROLITHE et SCATOPHILE.

     


    votre commentaire
  • JUDRU

     

    Le judru est un gros saucisson sec, court et joufflu, spécialité de Bourgogne et plus particulièrement du Morvan. Sa chair est embossée dans le gros intestin du porc. Ce saucisson (pur porc) est composé d'un hachis grossier macéré dans du marc de Bourgogne. Cette marinade peut contenir en outre, suivant les traditions locales, des dés d'épaule ou de jambon dans du sel, du poivre, de l'ail, parfois un peu de vin rouge. La mêlée ainsi obtenue est poussée sous un sac ou un chaudin de gros calibre, et ensuite séchée. A consommer en entrée, avec un bon givry !

    Judru est un mot du patois bourguignon signifiant "joufflu".

    Pour le scrabbleur : JUDRU peut se décomposer en URDU + J. Il n'a pas d'anagramme, pas de rajout en 5+1 autre que son pluriel. Le tirage DJRUU?? ne permet de former aucun scrabble ni en 7 en 8 lettres, et un seul mot de neuf lettres : JURIDIQUE.


    votre commentaire
  •  

    KIZOMBA

     

    Le (ou la) kizomba est un genre musical et une danse originaire d'Angola mâtinés d'influences antillaises et capverdiennes. La danse se caractérise par sa sensualité, sa suavité et sa position fermée. Popularisé dans les années 90, le kizomba s'est développé dans les pays africains lusophones, avant de déferler sur l'Europe et dans le reste du monde où il est devenu un phénomène de mode.

    Le mot kizomba signifie "fête" dans une des langues bantoues parlées en Angola.

    Pour le scrabbleur, voici un mot qui peut rapporter 126 points au premier coup d'une partie... sans quoi il faut se contenter de 54 points avec ZOMBI. En outre KIZOMBA ne permet - hormis son pluriel - aucun rajout d'une ou plusieurs lettres.

     


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique