• Y'AVAIT PAS LE FEU AU LAC !

    Me voilà donc de retour d'Evian, où j'ai participé au premier festival de Scrabble organisé dans cette ville attachante et mondialement connue, située sur les bords du Léman. Le soleil ne nous a pas quitté durant ces trois jours, et ce fut pour moi un réel plaisir de participer à cette compétition fort bien organisée. Un grand bravo à ceux qui ont permis à ce tournoi de voir le jour et qui l'ont animé de main de maître ! Le plateau du tournoi homologué (en 7 parties, les 3 premières en trois minutes par coup, les 4 suivantes en deux minutes) était assez relevé, avec notamment la présence de 19 joueurs classés en première série, dont deux des trois premiers des récents championnats du Monde à Mons : Hugo Delafontaine (le champion en titre) et sa deuxième dauphine, Eugénie Michel.

    Le vendredi grâce à une très bonne entame dans ce tournoi, je prends la tête à l'issue des deux premières parties, à trois points du top (-1, puis -2). Beaucoup ont laissé des plumes sur CHLEUHE, qui passait en collante. D'autres ont tenté le diable en rallongeant ensuite ce mot par un S pour essayer de gagner 40 points... Hélas pour eux, ce mot ne possède que deux graphies : CHLEUH(E) ou... SCHLEU(E) !!! Un autre scrabble a fait aussi quelques dégâts : GLECOMES (L placé, ce mot s'orthographie aussi GLECHOME).

    Le deuxième jour je fais preuve d'une constance pour le moins exceptionnelle : je termine chacune des trois manches à - 8  (!), en ne perdant que 4 coups sur l'ensemble de ces trois parties (deux coups me coûtent 8 points, un autre 7 points...). A noter un superbe scrabble sur deux O placés sur la grille : DECORIONS, en collante partielle, qui gagne 9 points sur SCINDER "sec". Ces 3 parties me permettent de conserver la première place avec 8 points d'avance sur Thierry Chincholle, grand écumeur de tournois et compétiteur hors pair. Hélas pour moi, ce festival ne se joue pas, comme presque tous les autres, en 5 manches, et il faut remettre ça le dimanche pour les deux dernières parties...

    Celle du matin est quasi parfaite : je ne rate qu'un seul coup mais celui-ci me coûte la bagatelle de 30 points (et la victoire) : AKANS à 72 points (premier A sur la grille, mot compte triple) paraissait anodin et pourtant je suis passé à côté, comme du reste le suisse Gérald Imboden, qui terminera malgré tout 5 ème du tournoi. Dommage, car je vois tous les scrabbles de la partie pratiquement au tirage (tels GRAILLON - ANNUAIRE - MENOTTAI - NOYAIENT - SEMONCES ou FRATRIES). A l'issue de cette 6ème manche je me retrouve 3ème à trois petits points d'Eugénie Michel et un point derrière Anthony Clémenceau. La septième manche sera, elle, parfaite : je réalise ma seule partie au top du tournoi, elle me permet de repasser à la deuxième place derrière Eugénie qui ne perd qu'un seul point. Il ne fallait surtout pas rater un magnifique PIEGERA en collante pour 102 points, seul scrabble possible qui a coûté cher à certains. Il fallait être attentif sur NUERENT dès le deuxième coup, NOMINALE (M sur la grille - anagramme plaçable : NEMALION) et sur ABRICOTS (sur un T). Au final je termine à - 57 en 7 parties (dont plus de la moitié des points perdus sur le seul AKANS...). Surtout, je ne perds que 7 tops durant l'ensemble du tournoi (5 parties où je ne lâche qu'un seul coup, et une seule manche où j'en perds deux). Je termine à deux points seulement d'Eugénie Michel qui n'a pas craqué (bravo à elle !), le podium étant complété par Thierry Chincholle tandis qu'Anthony Clémenceau se classe 4ème.

    Voilà, tout est dit... aujourd'hui lundi je profite de ce dernier jour de congé à la maison, avant de reprendre demain le chemin du travail !


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :