• MYRIADE et MYOSIS

    Une mydriase (image de gauche) est une dilatation de la pupille. Elle peut avoir plusieurs causes, essentiellement : paralysie oculaire, excitation agissant sur le muscle dilatateur ou encore abolition du réflexe irien. L'atropine, dont des dérivés sont notamment employés pour l'examen du fond de l'oeil, produit artificiellement la mydriase.

    Un myosis (à droite) est, au contraire, une contraction de la pupille. Lui aussi peut être lié à une paralysie, mais plus couramment à une excitation (réflexe de contraction à la lumière, réversible dans l'obscurité). Il peut aussi être provoqué par des médicaments ou des drogues.

    Mydriase vient du grec mudriasis. Myosis est un mot du latin scientifique, tiré du grec muein "cligner des yeux".

    Pour le scrabbleur, MYDRIASE a pour anagramme le pluriel MYRIADES. On peut le décomposer en RÉADMIS + Y. En 8 + 1, outre le S pour mettre ce mot au pluriel, on a 3 possibilités de rajouts, avec DYNAMISER en adjoignant un N, MERDOYAIS avec un O et enfin PYRAMIDES avec un P. MYOSIS est décomposable en MOSSI + Y. Si on l'a en main accompagné d'un joker, on pourra scrabbler avec MYCOSIS (affection cutanée).


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :