• Le tour du monde en gentilés de la francophonie et d'ailleurs.


    votre commentaire
  •  

    Accra est la capitale du Ghana. Cette ville, née vers la fin du XVIe siècle et située sur le golfe de Guinée, compte aujourd'hui 2,5 millions d'habitants (les Accréens), soit près d'un million de plus qu'en 2000. En effet Accra accueille de nombreux migrants, venus aussi bien des autres régions du Ghana que des pays voisins. L'économie de la métropole est variée : elle repose notamment sur la transformation des produits agricoles, le bois, les textiles, l'industrie chimique, le tourisme et plus récemment, le recyclage des déchets electroniques. En outre cette ville possède de nombreux marchés (dont Makola est le plus connu). Centre financier, politique et culturel, Accra est aussi la ville de naissance de l'écrivain britannique William Boyd et du footballeur français Marcel Desailly.

    Pour le scrabbleur : ACCRÉEN possède deux anagrammes, CARENCE et CRÉANCE. En revanche, le féminin ACCRÉENNE n'en a aucune. ACCRÉEN offre par ailleurs 11 rajouts en 7+1 dont ACCORNÉE / CORNACÉE sur un O, CADENCER sur un D, ECHANCRE sur un H ou ENCERCLA sur un C.


    2 commentaires
  •  

    L'archipel des Açores se trouve dans l'Océan Atlantique, à 1500 km à l'ouest de Lisbonne. Ce groupe de neuf îles d'origine volcanique forme une région autonome du Portugal, auquel il appartient depuis la fin de la Guerre de Restauration (1668). Dotées d'un climat océanique très humide, les températures n'excèdent qu'exceptionnellement les 25° en été et ne descendent que très rarement au-dessous des 10° en hiver. Les Açores comptent un peu plus de 250.000 habitants, les Açoréens ou Açoriens. Sa ville principale, Ponta Delgada, se trouve sur l'île São Miguel, dans la partie orientale de l'archipel et compte près de 70.000 habitants. La végétation d'origine (particulièrement luxuriante) qui existait sur ces îles a été en grande partie détruite pour laisser la place aux pâturages et à des arbres exogènes. Cependant on trouve encore certaines de ces plantes "historiques" dans des zones peu accessibles ou protégées. L'archipel vit essentiellement de production agricole et laitière ainsi que de la pêche.

    Açores signifie en portugais "autours" (l'oiseau). L'autour des palombes figure sur le drapeau de l'archipel.

    Pour le scrabbleur : AÇORÉEN ne possède aucune anagramme au singulier comme au pluriel mais permet 15 rajouts en 7+1, sur 9 lettres d'appui distinctes. En outre mot peut aussi servir de rallonge astucieuse sur CORÉEN. AÇORIEN possède trois anagrammes : ACONIER, ECORNAI et NOCERAI. Au pluriel, il en compte 8 (dont CORANISE et SCENARIO). En outre ce mot permet la bagatelle de 45 rajouts en 7+1. Quant aux féminins, AÇOREENNE n'a pas d'anagramme tandis que AÇORIENNE en compte une : ENONCERAI.


    votre commentaire
  • AGATHOIS (E)

     

    Agde est une commune française située dans le département de l'Hérault, entre Béziers et Sète. Sa population compte actuellement 25.000 habitants, les Agathois. Située sur le littoral méditerranéen, à l'embouchure du fleuve Hérault, elle englobe la station balnéaire du Cap d'Agde. La ville fut fondée au VIe siècle avant J-C. par des Phocéens venus de Marseille. Agde est depuis l'Antiquité une ville portuaire, qui a longtemps vécu principalement de la pêche et de la viticulture avant de s'ouvrir au tourisme. La ville est riche par son patrimoine culturel et ses vestiges archéologiques, témoignant d'un glorieux passé.

    A leur arrivée les Grecs de Phocée ont donné à ce qui n'était alors qu'un cap rocheux le nom de Agathé Tyché, ce qui signifie "bonne fortune". Ce nom est ensuite devenu Agde en occitan.

    Pour le scrabbleur : AGATHOIS n'a pas d'anagramme. Il ne peut être décomposé en 7+1 que d'une seule façon : AGIOTAS + H. Le seul rajout possible en 8+1 est son féminin AGATHOISE.


    votre commentaire
  •  

    Alep est une ville du nord-ouest de la Syrie qui compte plus d'un million et demi d'habitants, qui s'appellent les Aleppins (ou alépins). Conquise par les Arabes en 637, cette cité connaîtra de nombreux bouleversements, puisqu'elle subira successivement (et entre autres) la domination des Byzantins, des Fatimides, des Mongols, des Mamelouks, puis des Turcs en 1516. Jusqu'à la première guerre mondiale, elle était encore un chef-lieu de province de l'Empire ottoman. Sous mandat français entre 1920 et 1945, elle est finalement rattachée à la Syrie à cette date. La Cité conserve de nombreux monuments qui ont marqué son histoire, comme la Citadelle, la grande mosquée (construite en 715, rebâtie au XIIe siècle), des murailles, des madrasas, des caravansérails... Cette ville industrielle et universitaire, important carrefour routier et ferroviaire, ne s'ouvre toutefois que timidement au tourisme. Il faut aussi savoir que c'est du nom de cette ville que nous vient l'alépine, étoffe de soie et de laine.

    Le nom de la ville d'Alep (en arabe, Halab) viendrait de halab Ibrahim "Abraham a trait le lait" (halab signifiant : traire).

    Le gentilé ALEPPIN, avec son féminin ALEPPINE, offre au scrabbleur deux mots dépourvus d'anagramme, au singulier comme au pluriel. Hormis son pluriel et son féminin, ALEPPIN donne deux rajouts sur une lettre d'appui : PANOPLIE sur un O et PRÉALPIN sur un R. Le pluriel ALÉPINS a six anagrammes, parmi lesquels NÉPALIS et SPINALE. ALÉPINES en comte quatre : INALPÉES, PANÉLISÉ, PÉNALISE et PINÉALES.


    2 commentaires
  •  

    La ville la plus peuplée du département de l'Ariège est l'une de ses deux sous-préfectures : Pamiers, qui compte environ 16.000 habitants, les Appaméens. Cette ville située à 60 km de Toulouse, a été fondée en 1111 par le comte Roger II de Foix et l'abbé de Saint-Antonin. Pamiers connaît aux XIIe et XIIIe siècle un essor qui doit beaucoup à la religion. De nombreux ordres religieux s'y installeront : Dominicains, Franciscains, Carmes, Augustins... et un évêché y sera fondé en 1295. Par la suite la ville paya un lourd tribut lors des guerres de religions, au cours desquelles de nombreux monuments furent rasés. La cathédrale Saint-Antonin (photo ci-dessus) fut reconstruite au XVIIe, tout comme l'église Notre-Dame-du-Camp. Pamiers compte d'autres monuments importants tels que la Tour des Cordeliers (XVIe). Signalons aussi que cette ville, qui profite de la proximité de Toulouse, abrite le plus gros employeur privé du département, une usine métallurgique.

    Le nom de la commune viendrait de celui d'Apamée, ville de Syrie qui fut l'un des faits d'armes du comte de Foix pendant la première croisade.

    Pour le scrabbleur, pas d'anagramme à APPAMÉEN, ni au singulier ni au pluriel. Ce mot, qui n'est pas décomposable en 7 + 1, n'offre en 8 + 1 aucun autre rajout que son pluriel.


    votre commentaire
  •  

    Saint-Dizier est une ville de la Haute-Marne, à mi-chemin entre Paris et Strasbourg. Ses habitants, au nombre de 27.000, se nomment les Bragards. Bragard, bragarde... D'où vient donc ce mot fort éloigné du nom de la commune à laquelle il se rapporte ? Les avis divergent... pour certains, il viendrait d'un ancien verbe braguer "se vanter". Mais pour d'autres, il s'agirait d'une déformation de "braves gars", mots qu'aurait employés François I er pour qualifier les habitants de cette bourgade qui, lors du siège de 1544 l'opposant à Charles Quint, résistèrent vaillamment pendant plusieurs mois. Alors, fanfarons ou courageux nos Bragards ? Ou les deux à la fois ? A voir à Saint-Dizier : le château du XIème siècle, reconstruit suite à un terrible incendie qui ravagea la majeure partie de la ville en 1775; ce château abrite aujourd'hui les bureaux de la sous-préfecture; l'église Notre-Dame-de-l'Assomption (début XIII ème siècle), également détruite en grande partie lors de l'incendie; le musée, installé dans un ancien hôtel particulier. A voir à proximité : le lac du Der, qui constitue une belle réserve ornithologique. Signalons aussi une spécialité locale, la bragardise (mot non valable au scrabble !) qui est un petit sablé à la cannelle et noix de coco...

    Pour les scrabbleurs, BRAGARD et BRAGARDE ne possèdent pas d'anagramme. BRAGARDE peut se décomposer facilement, par exemple BARRAGE + D.


    votre commentaire
  •  

    Dodoma est la capitale de la Tanzanie. Elle a succédé en 1990 à Dar-es-Salaam, principale ville du pays au bord de l'Océan Indien et considérée encore par beaucoup comme sa capitale "officieuse". Située sur les hauts plateaux du centre de la Tanzanie, Dodoma compte aujourd'hui plus de 300.000 habitants, les Dodomais (et Dodomaises). Une université qui compte plus de 12.000 étudiants (et qui doit en accueillir 40.000 d'ici quelques années) y a été créée en 2007. La région de Dodoma est très rurale, on y cultive entre autres choses haricots, céréales, café, thé, tabac et l'élevage est aussi très présent.

    Pour le scrabbleur : Le gentilé correspondant à cette ville (dodomais,e) ne peut se décomposer ni en 7 + 1 ni en 6 + 2. Il ne possède, au masculin comme au féminin, aucune anagramme et ne permet aucun rajout 8+1, ni en simple ni en double appui autre que son féminin.


    votre commentaire
  •  

    L'adjectif fidéen (enne) qualifie tout ce qui se rapporte à l'ancienne ville de Sainte-Foy, située dans la banlieue ouest-sud-ouest de Québec. Pourquoi "ancienne" ? Tout simplement parce que cette cité a été annexée dans l'arrondissement Sainte-Foy-Sillery au sein de la ville de Québec. Sainte-Foy comporte nombre de constructions anciennes (du moins à l'échelle de ce que l'on appelle le Nouveau Monde...) comme ici la maison Hamel-Bruneau édifiée en 1857 et qui abrite un centre culturel. Au sein de cette cité on trouve également un centre de recherches agronomiques et des collèges universitaires (cégep). En 1760, elle fut le théâtre de la seconde bataille "des plaines d'Abraham", où le chevalier François-Gaston de Lévis l'emporta sur le gouverneur James Murray.

    Pour les scrabbleurs : Le mot FIDÉEN a pour anagramme ÉFENDI (qui s'orthographie également EFFENDI, et qui désigne un titre civil ou religieux en Turquie). Le féminin FIDÉENNE, de son côté, ne possède pas d'anagramme.

     

     


    votre commentaire
  • GRANBYEN (enne)

     

    L'adjectif granbyen (enne) (prononcer -be -in) est le gentilé correspondant à la ville québécoise de Granby. Cette cité, qui compte une population de 66.000 habitants, est située à mi-distance entre Montréal et Sherbrooke. Granby dispose de nombreux parcs et espaces verts ainsi que d'un jardin zoologique renommé. Le lac Boivin (1,4 km2), qui s'appelait à l'origine lac Granby, a pris le nom d'un ancien maire de la ville. Il est reconnu comme une zone importante pour la conservation de la nature, et notamment des oiseaux.

    Pour le scrabbleur, ce mot de 8 lettres n'est pas décomposable en 7+1 (il contient deux mots de 6 lettres : GRABEN et GRANNY), ne possède pas d'anagramme et ne donne aucun 8+1 hormis son pluriel sur un S.


    votre commentaire
  •  

    Harare est la capitale du Zimbabwe (ancienne Rhodésie du Sud jusqu'en 1980). La ville, qui portait le nom de Salisbury jusqu'en 1982, compte aujourd'hui plus de 1,5 million d'habitants (les Hararais ou Hararéens) pour une agglomération de près de 3 millions d'âmes. La ville a subi de nombreux changements depuis le début des années 80 : rues rebaptisées, suppression des symboles et des monuments de l'ancienne Rhodésie, destruction des bidonvilles... outre son statut de métropole universitaire et industrielle (manufacture de tabac) la ville possède un certain attrait touristique pour son architecture coloniale, sa cathédrale anglicane et ses jardins botaniques.

    Harare est à l'origine, le nom d'une banlieue noire de l'ancienne Salisbury, lui-même dérivé du nom (déformé par les colons) d'un chef de tribu africain, Neharawa.

    Pour le scrabbleur : HARARAIS ne possède aucune anagramme (ni au masculin, ni au féminin). Il peut se décomposer en HARIRAS + A. Outre son féminin, HARARAIS donne un seul 8+1 : ARRACHAIS. HARARÉEN, hormis son pluriel, offre également un seul 8+1 : ÉCHARNERA.


    votre commentaire
  •  

    Nous faisons escale en Belgique, sur les bords de la Meuse. La ville de Huy, située dans la province de Liège, compte un peu plus de 20.000 habitants, les Hutois (et les Hutoises...). Le monument le plus célèbre de cette cité médiévale est la Collégiale Notre-Dame, reconstruite du XIVe au XVIe siècles sur les vestiges d'une crypte datant du XIe. Huy est aussi la patrie d'un certain Jean Colin-Maillard, qui lors d'une bataille continua à combattre après qu'il eut les yeux crevés, et par cet acte de bravoure son nom passa à la postérité pour désigner un jeu bien connu... Les passionnés de cyclisme connaissent le Mur de Huy, une terrible côte de 1300 m de long qui se dresse tout près de l'arrivée de la Flèche Wallonne. Il s'agit en fait d'une rue dont le nom véritable est le chemin des Chapelles (ceux qui participent au pélerinage de Notre Dame de la Sarte à Huy s'arrêtent en effet devant les sept chapelles qui jalonnent cette montée).

    Au scrabble, HUTOIS comme HUTOISE n'ont pas d'anagramme. Le féminin HUTOISE ne scrabble, hormis sur un S, que sur un A pour former SOUHAITE.

     


    votre commentaire
  •  

    Le mot iakoute (ou yakoute) est un adjectif désignant ce qui se rapporte à la Iakoutie. Cette région du nord-est de la Sibérie, grande comme six fois la France, compte moins d'un million d'habitants. Elle est bordée au nord par les mers de Laptev et de Sibérie Orientale, tandis que son relief est assez montagneux. Elle bénéficie d'importantes ressources de matières premières : gaz, charbon, diamants, or... dont l'exploitation est rendue difficile par le froid (le pergélisol recouvre 95 % de son territoire). Le revenu moyen des Iakoutes est plutôt élevé, cependant le coût de la vie l'est aussi, pour des raisons bien compréhensibles. La Iakoutie s'appelle également république de Sakha. Le iakoute est aussi une langue (du groupe des langues turques).

     Le nom de la région s'écrit en russe Якутия (Iakoutiïa).

    Ces deux mots de sept lettres ne peuvent se décomposer en 6+1 (TOKAÏ ou TOKAY + EU) et ne possèdent pas d'anagramme, ni au singulier, ni au pluriel. En double appui, IAKOUTE offre deux solutions issues du même verbe : ZOUKAIENT et ZOUKERAIT. Signalons aussi un (et un seul) joli triple appui : TAÏKONAUTE (astronaute chinois).


    votre commentaire
  •  

    Luanda est la capitale de l'Angola, sur la côte Atlantique, dont l'ancien nom est Sao Paolo da Assunçao de Loanda. Fondée par les Portugais en 1576, il s'agissait à l'origine d'un comptoir fortifié (fort de San Miguel). Entre 1975 (date de l'indépendance de l'Angola) et aujourd'hui, sa population est passée de 600.000 à 5 millions d'habitants (les Luandais), dont une grande partie vit dans la pauvreté. En effet, beaucoup d'Angolais avaient fui les campagnes, dévastées par les combats de la longue guerre civile qui a suivi l'indépendance, pour rejoindre la capitale. Le port connaît une activité soutenue : c'est par lui que sont acheminées la plupart des exportations du pays : pétrole, minerai de fer, café, poisson... Grande ville industrielle et universitaire, Luanda est de loin le principal centre économique de l'Angola.

    Pour le scrabbleur, LUANDAIS, que l'on peut décomposer en LANDAUS + I, n'a pas d'anagramme. En revanche, le féminin LUANDAISE en a une, LAUDANISÉ (adjectif qualifiant un médicament contenant du laudanum). Notons qu'en 8 + 1, LUANDAIS donne aussi sur un O : LANAUDOIS (de Lanaudière, au Québec), et sur un T : DUALISANT.


    votre commentaire
  •  

    Maseru est la capitale du Lesotho, petit état du sud de l'Afrique indépendant depuis 1966. La ville comptait en 2006 plus de 220.000 habitants, les Masérois. Située à proximité de la frontière avec l'Afrique du Sud (dans laquelle le Lesotho est enclavé), cette ville, fondée par les Britanniques en 1869, a connu un essor rapide après l'indépendance. Maseru fut le théâtre d'émeutes et de pillages en 1998, suites à des élections parlementaires contestées. Parmi les sites intéressants : la Cathédrale Notre-Dame des Victoires de Maseru (de style roman), l'Eglise Saint John (de style anglican), le Mokorotlo (hutte traditionnelle, voir photo), le Palais Royal, le Parlement...

    Maseru est un mot sotho qui signifie "le lieu des sables rouges".

    Pour le scrabbleur : MASÉROIS compte trois anagrammes (ARMOISES - MOIRASSE - MOISERAS) et MASÉROISE une seule : ISOMÉRASE (enzyme).


    votre commentaire
  •  

    Nauru est un état insulaire de Micronésie (Océanie), au nord-est de l'Australie. Cette petite île de 21 km2 compte environ 10.000 habitants, les Nauruan(e)s. Surnommée Pleasant Island par les premiers colons britanniques, cette île, membre du Commonwealth, est devenue indépendante le 31 janvier 1968. Son économie repose essentiellement sur l'exportation de phosphates (mais celle-ci est très réduite depuis l'épuisement du stock principal) et de graviers concassés. Ce paradis fiscal doit faire face aujourd'hui à un taux de chômage particulièrement élevé, de l'ordre de 90 %. Nauru, connue pour être la plus petite république du monde, est fortement dépendante des importations alimentaires et de l'aide étrangère.

    Dans le parler local, l'île a pour nom Naoero. Selon certaines sources, ce mot pourrait signifier "je vais à la plage".

    Pour le scrabbleur : NAURUAN et NAURUANE n'ont aucune anagramme. Mis à part les rajouts pour le mettre au féminin ou au pluriel, NAURUAN ne scrabble sur aucune lettre et ne donne aucun double appui. Il autorise deux 7 + 3, des participes présents : MANUCURANT et INAUGURANT. NAURUANE offre pour sa part un seul rajout en 8 + 3 : PANNEAUTEUR.


    votre commentaire
  •  

    Pointe-à-Pitre est le chef-lieu de la Guadeloupe. Cette ville est située à l'ouest de Grande-Terre, non loin de la Rivière Salée qui marque la limite avec Basse-Terre, partie occidentale de l'île. D'une population d'un peu plus de 16.000 habitants (les Pointois) elle fait toutefois partie d'une aire urbaine de 16 communes regroupant plus de 300.000 âmes. Pointe-à-Pitre fut plusieurs fois ravagée par des incendies, des séismes ou des cyclones et beaucoup de bâtiments durent être reconstruits. Un certain nombre de ses monuments "historiques" datent du XIXe, voire du XXe siècle (Hôtel de Ville). Dans cette ville, la modernité cohabite avec la tradition. A visiter : le musée Saint-John Perse, la place de la Victoire, l'église Saint-Pierre-et-Saint-Paul. Aujourd'hui Pointe-à-Pitre vit essentiellement du tourisme et du commerce. Notons enfin que tous les 4 ans la ville accueille l'arrivée de la Route du Rhum.

    L'origine du nom de la commune fait débat. Pour certains ce nom viendrait d'un pêcheur, immigré hollandais qui s'appelait Peter. Selon d'autres, il faudrait plutôt chercher du côté de la rivière à Pitres mentionnée par certaines cartes du XVIIe siècle. Enfin, selon une 3e hypothèse, Pitre viendrait du mot espagnol pitera, arbuste parasite du palétuvier. Qui dit vrai ?

    Pour le scrabbleur : POINTOIS est un mot de 8 lettres qui a une anagramme, POSITION. En revanche le féminin POINTOISE n'a pas d'anagramme au singulier, mais en possède une au pluriel : POÉTISIONS.


    votre commentaire
  • SAINTOIS (E)

     

    L'adjectif saintois(e) est le gentilé correspondant aux îles des Saintes, aux Antilles. Cet archipel, situé au sud de la Guadeloupe, est composé de neuf îlots volcaniques, dont seulement deux sont habités (Terre-de-Haut et Terre-de-Bas). La population de ce territoire de 13 km2 était de 2875 habitants en 2012. Les Saintes forment une dépendance administrative du département de la Guadeloupe. L'archipel attire de nombreux touristes et plaisanciers. En 1782, la bataille des Saintes se solda par une sévère défaite de la flotte française face à la Royal Navy, et l'archipel resta sous occupation britannique durant 20 ans.

    Cet archipel fut découvert par Christophe Colomb le 4 novembre 1493. Il le baptisa "Los Santos" en référence à la fête de la Toussaint qui venait d'être célébrée.

    Pour le scrabbleur : SAINTOIS a une anagramme, TAISIONS. Le féminin SAINTOISE possède également une seule anagramme : IONISÂTES. Ce gentilé ne doit pas être confondu avec SAINTAIS(E), nouvelle entrée de l'ODS 8, et qui se rapporte à la commune de Saintes, en Charentes-Maritimes.


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique