• SYRINGE ou HYPOGÉE

     

    Une syringe est une tombe royale d'Egypte, également connue sous le nom d'hypogée. Ces sépultures pharaoniques sont creusées dans la roche. Les plus célèbres sont celles de la Vallée des Rois (Biban-el-Molouk), à Thèbes (aujourd'hui Louxor). La tombe de Toutankhamon, découverte en 1922, comporte un escalier de 16 marches, un corridor, une antichambre, une salle du trésor, une chambre funéraire et une annexe. La momie du roi est enfermée dans trois sarcophages emboités les uns dans les autres. 

    Le mot syringe est à rapprocher de syrinx, organe de chant des oiseaux mais aussi à l'origine, "flûte de Pan". En effet, il vient du grec surigks "tuyau", "roseau taillé", "flûte". Ce sont les Grecs qui ont donné ce nom à ces sépultures, du fait qu'elles ont été creusées dans le roc un peu à la façon des tuyaux de cette flûte, attribut du dieu Pan. Hypogée (n.m.) est formé quant à lui à partir de hypo- "sous" et "terre". Signalons en outre l'adjectif hypogé,e utilisé en biologie pour qualifier ce qui se développe sous terre.

    Pour le scrabbleur : ces deux mots n'ont pas d'anagramme. Outre sur un S pour les mettre au pluriel, ils ont la particularité de scrabbler chacun sur une lettre : SYRINGE + E = SYNERGIE et HYPOGÉE + T = GÉOPHYTE.


  • Commentaires

    1
    amirhaggar
    Samedi 11 Avril 2015 à 00:11
    Parfait c'est note tirage tres interressant j'ai beaucoup appris de toi.
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :